ART BASKET BALL

Balle fondue

 

Depuis les années 2000 j’ai entrepris de créer et produire une collection de sculptures sous la forme de portrait d’objet. Actuellement la collection est dotée de 286 références uniques proposées en petites éditions d’art série déclinés en couleurs et totems géants fait de mes mains. Mon refus du portrait ou corps humain, de la platitude du tableau et mon intérêt pour le design et l’industrie m’ont emmené progressivement à étudier de nombreuses formules chimiques afin d’en posséder leurs matérialisations au profit de ma collection d’objet. Mes sujets sont populaires, poétique et écléctiques: capuchons mordus, fausse caisse en carton, objets consumés, Allumettes multicouleur, gouttes glissantes, balles fondues, fruits croqués… A la frontière entre l’art, la science et le design j’observe et ressens ce monde pour essayer de le retranscrire et le matérialiser dans mes créations.  Les couleurs sont étudiées avec précisions jouant des contrastes des textures en surface de la couleur. Mes pièces en résine sont autant creuses, pleines que semi épaisses. Le vent, la lumière naturelle des uv, les rétentions d’eau, leurs suspensions sont autant de facteurs invisibles pris en considération pour en assurer leurs pérennités. 

Balle fondue

Mur d’Allumettes brûlées

“Au départ je me suis amusé par exemple à mordre un objet industriel puis à le représenter le plus fidélement possible. Ou globalement à représenter le sujet avec la trace de l’homme apparente en surface et une liberté d’échelle.  J’ai réduit les détails et joué avec la couleur bien dosée entre le satiné et le mat me rapprochant ainsi de la réalité perçue. Selon moi c’est plus la couleur que la forme qui joue avec le réel.

 

Julien Gudéa

Bougies fondues

Fausse caisse scotchée collection privée GB

botte en caoutchouc art

Botte en caoutchouc ventouse silicone collection privée GN

botte en caoutchouc art
Capuchon mordu totem collection Bâtiment associé
botte en caoutchouc art
Portrait d’une chaussure de randonnée
botte en caoutchouc art

Pomme croquée 50 x 50 x 50 collection privée Agnès b, R.Bobois Liban Inde

Composition arrêtée ayant comme composante la répétition d’un module bas relief avec variation de couleur et forme

Bougies fondues

Composez un “Mur d’Allumettes” en associant brûlures et couleurs

Composez un “Mur de gouttes d’eau” en associant différents bleus

Composez un “Mur d’Arbustes” en associant différents vert / saisons

Composez un “Mur de Trognons”

Avion

Grande petite et mini bougies fondues

Différentes prestations de sculpture 

Oeuvres géantes

Totem géant en multi résine extérieur pour Entreprises / Marques/ Marché public

Domaine de vin Manoir

Espace château, hôtel particulier, Manoir, Chai, Domaine de vin

la collection des 286 sculptures

Un extrait du catalogue des sculptures en édition limitées et multiples fait main

Je(udi) c'est de l'art

 1 oeuvre en vente chaque jeudi de 9h à minuit 

 

information sur une pièce de la collection

Julien Gudéa joue avec le Pop Art (qui met en scène les objets ou les images d’un monde de la consommation), mais y introduit l’idée des objets déjà entamés, consommés, dépouillés. Il rend beau les «restes» qui normalement échappent à noblesse et représentation. En valorisant ces «restes» en sculptures monumentales, non seulement il fait passer un message sur la société de consommation et ses fétiches modernes, mais aussi un message sur la fin d’une civilisation. Qu’est-ce qu’il suit?

Rosi Huhn

Historienne de l’art

«L’audace de Julien Gudéa, ici fidèle à une inspiration dadaïste et surréaliste, est de vouloir aller, par-delà leurs simulacres, aux objets eux-mêmes, pour en faire surgir le merveilleux dont ils sont chargés. Le procédé adopté par l’artiste pour y parvenir consiste à faire naître l’oeuvre en décalant les caractéristiques esthétiques de l’objet qui sert de référent, sans que jamais cependant celui-ci ne soit rendu méconnaissable.»

 

Fernand Fournier

Critique d’art

Bravo Julien Gudéa pour nous aussi cela a été une fière épopée de vous accompagner dans la réalisation de cette œuvre qui trône au sein de notre campus et qui peu à peu en devient le symbole. On aura laissé notre trace à nous aussi sur la planète croquette

 

Marie-Dominique GRUSS CASTAN

1er Corporate Communication Director, Royal Canin France

«  lorsque j’ai exposé les œuvres de Julien Gudea au cabinet, il m’a été demandé pourquoi j’avais fait le choix d’une botte « peinte en jaune ». J’ai naturellement répondu : « parce qu’elle n’est pas verte ». Cette réponse n’a pas semblé plaire à mon vis-à-vis, qui n’a pas non plus apprécié que je l’aie intitulée « botte people ». Mon interlocuteur est resté campé sur sa position, n’acceptant pas qu’un artiste s’empare d’un vulgaire objet de consommation courante et se l’approprie, en se contentant selon lui d’en changer la couleur: il n’avait pas réalisé qu’il ne s’agissait pas d’une « vraie » botte, simplement repeinte,  mais de son interprétation, moulée manuellement, dans un support lui-même sculpté à la main. C’est toute la magie et la poésie de l’œuvre de Julien GUDEA: s’inspirer d’objets industriels courants, de grande consommation, en faire des objets uniques, moulés, sculptés, polis, repolis, peints … par un « artisan » d’art, qui nous donne l’illusion d’un produit fini. »

Maître Guilhem Nogarede

Avocat spécialisé en droit du travail

« The collection that caught our eye was Alumettes brûlées (“burnt matches”). He first began creating these giant matches in 2009, when they were installed as an outdoor exhibit in the Jardin du Luxembourg in Paris. Since then, Julien Gudea has created different ‘generations’ of his matches in different sizes, styles and colors. His most recent exhibition was a solo show at the Gralle Cultural Center in Saint Raphael. Several incarnations of the alumettes brûlées, including 7- foot freestanding matches and a 64-pieces wall relief collection were featured at the show. Julien Gudéa’s larger-than-life matches with their bright hues and exaggerated curves offer a new perspective on something we would ordinarily throw in the trash without a second thought. ».

Pamela Nguyen

Universitaire New York

Une collection d’Allumettes géantes multi couleur

CACTUS

2014 2020 2021